lundi 28 décembre 2009

L'hommage de Régis à Raymond Queneau

Vous connaissez tous "un poème" du grand Raymond Queneau...
Ce chef d'oeuvre a été écrit dans la grotte de Régis Prosper, qui par la même occasion, afin de rendre hommage à Raymond, a écrit "un poète"...

Bien placé dans une grotte
Une bouteille pour les potes
Du tabac à pipe
Sans se brûler la lippe
Un soupçon nostalgique
Des mots magiques
Une belle chevelure
Une moustache pure
Faut ensuite ouvrir son coeur
Comme une Soeur
Tel un prophète, un peu anachorète
Naît alors un poète

dimanche 29 novembre 2009

La sexualité de Régis


Beaucoup de questions entourent la sexualité de Régis.
Après plusieurs mois de recherches, je suis en mesure de vous répondre.
Selon le Comte de Rizzo (portraitiste de Régis), Prosper qui se disait hétéro, aurait en fait été bisexuel .
Sa bisexualité serait née lors d'un repas trop arrosé chez des amis, où Régis avait sa chambre d'amant. En jouant à "je te tiens tu me tiens par la moustache", le doigt de Prosper aurait glissé malhencontreusement sur les lèvres de son ami qui, touché sans doute par la poésie qui émanait de Régis, aurait tout simplement léché le doigt du maître...

mardi 27 octobre 2009

Résultat du concours...tout n'est pas fini

La mère de Régis est Constance...
Bravo à Sophiephiephie et à Christopher le bellâtre.
Vous recevrez bientôt le précieux césame.

Quant aux autres, tout n'est pas terminé.
en effet, si vous souhaitez gagner le livre, il suffit d'écrire un joli quatrain (voire plus si l'inspiration est là) sur Régis prosper....
à vos plumes

T.B.

lundi 12 octobre 2009

Concours: Le livre sur Régis à gagner!!!

Oyez, oyez!
Afin de célébrer la sortie du livre sur Régis, et étant conscient de la crise que nous traversons, je me devais d'organiser un concours afin que vous puissiez gagner ce livre.
Pour ce faire, il suffit simplement de trouver qui était la mère de Régis Prosper. Attention aux pièges!
Bonne chance!

A: Germaine
B: Gertrude
C: Margaret
D: Constance
E: Orlando
F: Pierrette
G: Fernande
H: Georgette





















dimanche 13 septembre 2009

Si près du rêve...



Cet été, en me promenant sur "le sentier du littoral", j'ai fait une drôle de rencontre...







En effet, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'aperçu Régis Propser.
Même si cela devait remettre en cause mes théories sur sa mort, mon coeur battait la chamade...


Hélas, en l'interpellant, il s'est avéré que cette personne n'était autre que Jean-Luc, sosie officiel de Régis Prosper avant qu'il ne fut déchu de son titre pour avoir osé raser sa moustache...












mardi 28 juillet 2009

en attendant le livre, voici un poème

ODE A BRUNO


La fenêtre ouverte, j’entends l’eau de la fontaine
Loin des cris barbares des hommes remplis de haine
Le chant sublime des oiseaux accompagne
Une odeur suave présente dans la campagne

Je profite de ce moment de sédation
Pour faire un poème en guise de vénération
Oui cher Bruno, ce poème est pour vous
Et tant pis si vous me prenez pour un fou

Car je suis comme vous ; un rimailleur
Au diable ceux qui nous portent de l’aigreur
Certains ont leur Bible, leur Coran
Moi j’ai vos poèmes sur mon divan

J’aime la simplicité de vos vers
Mais il est difficile que l’on persévère
Car chacun a son ver à soie
C’est certain, ça va de soi

Mais vous, votre vers dicte
Mes opinions, mon choix de poète
« La culture c’est ce qui reste quand le journal TV est terminé »
Je ne pouvais m’en empêcher car c’est 1 vers à citer

Vos dictons, vos charentaises
Nous manquent et n’en déplaise
Aux journaleux formatés :
Par pitié, prenez leur place, revenez


Questions :

Cet hommage à Bruno Masure permet-il à notre poète de faire partie du courant le « Masurisme » ?

« Aux journaleux formatés ». Quels sont les journalistes visés par ce vers ?
Fait-il allusion aux questions pertinentes que ces journalistes posent généralement au président de la République ?

L’auteur s’est amusé à glisser des jeux de mots. Comment interprétez-vous ce vers « …car c’est 1 vers à citer » ? Afin de réussir son jeu de mot, le poète a écrit un/une en chiffre ; laissant ainsi toute liberté au lecteur. Comment s’appelle ce coup de maître ?

samedi 11 juillet 2009

un livre sur Régis!

Bonjour,
désolé de ne pas mettre plus à jour que ça le blog mais je suis en train de préparer un livre sur Régis Prosper....
je mettrai bientôt une nouvelle poésie sur le blog, juste le temps de vérifier son authenticité...
à bientôt
T.Bianco

mercredi 10 juin 2009

La revanche de Régis


On entend souvent dire "je ne souhaite la mort de personne". Or, pour Régis Prosper ce n'était pas le cas. En effet, à l'annonce du décès d'une personne nauséabonde, Régis s'empressait d'ouvrir une bouteille de vin et d'immortaliser cet instant.
Pour preuve, voici donc une photo prise par Régis lui même lors de la mort d'Hitler.
D'après certaines personnes, M. Prosper aurait tenu un carnet dans lequel se trouvaient des noms de personnes qu'il aimerait bien voir mourir avant lui. Au sujet d'Hitler,en plus des horreurs qu'il a commis, Régis aurait rajouté: " En plus, il avait une moustache de puceau! On ne badine pas avec la moustache"

mercredi 13 mai 2009

résultat du sondage

Emile Louis remporte les suffrages et serait à la tête d'Handicap International si Val avait refusé d'aller sur France Inter...mais apparemment ce dernier y va et quitte même ses fonctions dans Charlie Hebdo...

Dans très peu de temps, de nouveaux documents concernant Régis bien sûr, vont être publié...

N'hésitez pas à me faire partager vos histoires sur Régis.

bien à vous

Thomas Bianco

samedi 11 avril 2009

RENCONTRE DU 3ème TYPE

Sur la terre de mes aïeuls
Désertée aujourd’hui par les tilleuls
Le goût étrange que me procure l’éphémère
Me laisse dans la bouche une saveur amère

J’essuie mes larmes en silence
Puis mon regard se tourne vers cette souffrance
Qu’a une coccinelle blessée à une aile
Je la soigne mais elle m’ensorcelle

Elle s’envole avec une telle élégance
Qu’elle emporte avec elle mon enfance
Je la prie de me prendre aussi la nostalgie
Mais elle me la laisse pour mes poésies

Puis à la sonorité d’un dérapage
Semblable aux pas libres d’un cheval sauvage
Surgit au volant de sa Forrd Escape Hyrrbide
Une demoiselle à l’allure un peu stupide

Sur ses lunettes aux yeux de mouches
Se lit un reflet des plus louches
Où sur le pare-brise de sa polluante voiture
Est inscrit un message pour la nature

« Respectons notre environnement
Ne serait-ce que pour nos enfants »
Elle me demande alors son chemin
Je lui indique que c’est tout droit, dans le ravin

Elle s’en va avec une telle ignorance
Que je la prie de me prendre un peu d’intelligence
Mais elle méprise mon insolence
Et me quitte en toute innocence

A la fraîcheur d’une brise, je lève la tête vers le ciel
En me disant qu’il ne sera pas éternel
Par notre faute, l’Humanité disparaîtra
Paris Hilton aussi, bon débarras.

Questions de compréhension:

-Comment se fait-il que cette poésie n’évoque pas Sarkozy ?

-Saurez-vous retrouver le nom de la marque qui se cache derrière « Forrd Escape Hyrrbide » ?

Mais elle me la laisse pour mes poésies ». Pouvez-vous expliquer le choix de cette conjonction ?

Savez-vous où poussent les tilleuls ?

La rencontre inopinée entre le poète et une coccinelle n’est que pure fantaisie. Le poète consommerait-il de la drogue ?

-En vous appuyant sur les articles de people, racontez nous trois « perles » au sujet de Paris Hilton ?

-Paris Hilton a le mérite de mettre l’euthanasie dans le débat. Faut-il l’euthanasier ?

dimanche 5 avril 2009

résultat du sondage

Selon vous (64%), pour être un bon français, il faut savoir descendre une bouteille de vin en moins de 10 minutes...Régis serait fier de vous...
Voici enfin un nouveau sondage...
Exprimez-vous, et à très bientôt pour une poésie de Régis (que j'ai trouvé près d'une grotte, il faut juste que je vérifie l'authentification)

dimanche 15 mars 2009

La mystérieuse mort de Régis


Souvent, la mort d'un grand artiste reste assez floue. Celle de Régis ne déroge pas à la règle. Une drôle de coïncidence a fait que, Morrison, Hendrix, Joplin, Cobain soient morts à l'âge de 27 ans, alors que Régis non. Beaucoup d'hypothèses plus ou moins farfelues ont été établies sur sa mort:

-Il aurait attrapé une pneumonie dans la grotte où il récitait des poèmes torse nu...

-Il serait mort le 11 septembre 2001. Se trouvant à New York ce jour là, il leva le front pour constater la tragédie mais manque de chance, il tomba dans une bouche d'égoût infestée de crocodiles...

-Il aurait été percuté par une voiture du Paris Dakar alors qu'il méditait sur son "moi" intérieur au sommet d'une dune...

-Régis faisait un cuni lingus à sa compagne mais sa moustache chatouilla l'entre jambe féminine. Cette dernière, par réflèxe, referma violemment ses cuisses...

samedi 21 février 2009

                                                         IL ECRIT TON NOM

  

De sa plus tendre enfance

Alors remplie d’innocence

Sur sa crème de marron

Il écrit ton nom


 

Sur le chemin de l’école

Sur celui des heures de colle

De sa vie, tu es son horizon

Il écrit ton nom

 

Sur le sable beige

Sur la belle neige

A l’aide de son petit bâton

Il écrit ton nom

 

Sur la terre encore toute pure

Sur le pare-brise des voitures

A la pointe de son crayon

Il écrit ton nom

 

Sur la mélodie d’une poésie

Sur l’éphémère nostalgie

A l’orée de l’océan

Il écrit ton nom

 

Sur le vent de la liberté

Sur les peuples opprimés

A l’aide de sa raison

Il écrit ton nom

 

Sur ses origines politiques

Sur le respect démocratique

Sur ses convictions

Il écrit ton nom

 

Sur sa peau un peu flétrie

Sur son sac de riz

En rejoignant l’opposition

Il écrit ton nom

 

Et par la puissance d’un mot

Où résonne le tempo

Au son du clairon

Il écrit ton nom :

                            Trahison

 

 

 

Questions :

 

Il est clair que cette poésie est un pamphlet envers Bernard Kouchner.

Relevez les indices qui affirment cette thèse.

 

« A l’aide de son petit bâton ». Que signifie ce vers ? Le poète ferait-il allusion à une partie de l’anatomie de monsieur Médecin sans Frontières ?

 

« Sur le vent de la liberté/ sur les peuples opprimés » comme en témoignent ces deux vers, le poète fait allusion au fait que Mr Kouchner délaisse la liberté tibétaine au profit des chinois.

D’après vous, osera-t-il un jour dénoncer les tricheries de « Pékin express » ?

 

D’après vous, cette poésie aurait pu s’adresser à d’autres « socialistes » ? Si oui, lesquels ?

 

Le sac de riz que porte notre médecin préféré, est-il un signe ostentatoire en faveur des chinois ?

 

Est-il vrai que M. Kouchner aurait déclaré en substance qu’il voudrait bien dénoncer la Chine mais qu’il fallait prendre sur soi ? 

Régis ne fait pas allusion au livre pamphlétaire écrit par Péan. Peut-on dire que Prosper soit vraiment visionnaire?

mercredi 18 février 2009

résultat sondage

Le point faible d'Obama serait d'avoir piqué une idée à S.Royal! (40%)
Juste derrière, le fait qu'il ne peut rien faire pour abolir la peine de mort arrive avec 26%

samedi 31 janvier 2009

Régis et l'Arbre Centenaire!


Dès son plus jeune âge, Régis (pseudonyme qu'il s'octroiera à sa majorité afin de faire une scission avec son origine sociale) aime se promener dans la forêt.

Il est stupéfait des animaux qu'il rencontre ainsi que de la beauté de Dame Nature.
Lors d'une pérégrination forestière, à la recherche d'une grotte après avoir "vu" Le Cercle des Poètes Disparus, (n'oublions pas que Régis est un visionnaire, il avait donc déjà vu ce film) il tombe sur l'Arbre Centenaire du village.
Sur l'écorce, Régis, d'un geste libre et poétique grava "Carpe Diem"!
La poésie l'avait foudroyé!

mardi 27 janvier 2009

mercredi 7 janvier 2009

CHANGEZ VOS SONS DE CLOCHE!

Accoudé à la fenêtre, tel un poète
Je reçois de la pluie ses gouttelettes
Sur les flaques d'eaux se reflète
La vie solitaire de l'anachorète

Derrière lui s'ensuit un troupeau
De curés, de baptisés, de bigots
Admirant au passage le pape et le SIDA
En chassant les homos de l'au-delà

Agnostiques, athées, révoltez-vous
Certains religieux sont devenus fous
La laïcité est mise en péril par leur gourou

Quelques instants plus tard de la pénombre surgit
Une bande dégénérée d'intégristes en furie
Qui dans leur fanatisme brûlent les "caricatures"
Mais aussi les drapeaux et les pots de confiture

La nuit tombe enfin sur cette journée
Où la lumière des réverbères aime se propager
Sur l'asphalte, sur les croyances humaines
Et aussi, pour l'amour de Dieu, sur toutes ces haines

Agnostiques, athées, révoltez-vous
Certains religieux sont devenus fous
La laïcité est mise en péril par leur gourou

QUESTIONS:

-Défenseur de la laïcité, le poète rend un hommage à cette dernière. Savez-vous ce qu'est la laïcité? Existe-t-elle encore aujourd'hui?

-L'auteur aime la provocation comme en témoigne ce vers: "Admirant au passage le pape et le SIDA". Le raccourci n'est-il pas trop gros? Pourquoi dit-il cela?

-Ce versificateur dénonce le fanatisme de certains religieux qui brûlent des "pots de confiture". Quel sens se cache derrière ce vers? De quelle confiture peut-il bien s'agir? Etait-il en panne d'inspiration?

-Aidez le poète à trouver un meilleur titre.

-A l'origine de ce poème, Régis Prosper voulait rendre hommage à Jean-Marie Bigard comme en témoigne ces deux quatrains:

Accoudé à la fenêtre, tel un poète
Je reçois de la pluie ses gouttelettes
Sur les flaques d'eaux se reflètent
Les burettes de l'anachorète

Il me dit que ce n'est pas chouette
De mater ses cacahouètes
Je lui réponds: Hé connard
J'en ai rien à foutre de ton dard...

Terminez cette poésie tout en respectant l'humour de M. Bigard

-Une tautologie s'est glissée dans ce poème. Retrouvez-la.

mardi 6 janvier 2009

Résultat du sondage

Devant Dave, Anne Roumanoff (45%) remporte le sondage et devient ainsi "l'artiste la plus subversive".
Apparemment, son buzz de l'année dernière en disant de Sarkozy : "C'est une petite saucisse avec plein de fayots autour", ne vous a pas laissé insensible!
Quelle désinvolture! La relève de Coluche serait-elle enfin arrivée?