mercredi 27 octobre 2010

Grand Régis

Lors d'une soirée avec Jacques Brel, Régis Prosper afin de rendre hommage au grand Jacques, aurait écrit "Grand Régis"


Grand Régis

C’est trop facile lorsqu’on se meurt

D’être adulé même par ses ennemis

Votre hypocrisie donne mal au cœur

Dans votre « douleur », je souris

Tais-toi donc, grand Régis

Que connais-tu du chagrin

Ta seule crainte, ton seul supplice

Est de manquer de vin


C’est trop facile de sombrer dans l’alcool

De fuir cette triste réalité

De vomir, ramper au sol

Il faut vivre sa destinée

Tais-toi donc, grand Régis

Toi qui n’aime que le vin

Qui n’a jamais été ivre au pastis

Pourtant c’est divin


C’est trop facile ces cérémonies

Pour les peuples que vous avez décimés

Mais vous ne leur rendrez jamais la vie

Laissez-les reposer en paix

Tais-toi donc, Grand Régis

Que connais-tu de l’histoire

A part celle du réglisse

Ta culture semble dérisoire


C’est trop facile de sortir son drapeau

De chanter la marseillaise à tue- tête

De sortir son beau couteau

Puis se réconcilier, faire la fête

Tais-toi donc, Grand Régis

Toi qui n’es pas patriote

Et méprise leur vice

Du fond de ta grotte

1 commentaire:

Mayumi Elisa a dit…

I really liked this part of the article, with a nice and interesting topics have helped a lot of people who do not challenge things people should know.. You need more publicize this so many people who know about it are rare for people to know this... Success for you.....!!!